Les cures thermales

La médecine thermale est fondée sur les vertus des eaux minérales. D’une durée de 18 jours, la cure thermale offre une thérapie complémentaire et alternative aux prescriptions médicamenteuses et aux opérations chirurgicales. Elle est basée sur des soins thermaux tels que les bains hydromassants, douches, jets sous-marins n’ayant pas d’effets secondaires...

plombieres

Ils permettent de soulager les patients et d’améliorer leur qualité de vie tout au long de leur existence.

La médecine thermale concentre donc avant tout son attention sur la personne et son bien-être.

Elle est entrée dans le cadre général de l’assurance Maladie dès 1947 et est reconnue par l’Organisme Mondiale de la Santé (OMS) depuis 1986.

La cure thermale est ainsi le soin le plus apprécié depuis des siècles : fondateur des thermes de Plombières, Napoléon III ne dirait pas le contraire. De tout temps, elle représente un moyen naturel et agréable de se soigner, avec des résultats souvent bien plus probants qu’une prise médicamenteuse. En effet, ce dont le corps a besoin est d’être chouchouté et détendu. Or la vie du XXIe siècle s’est tant accélérée qu’on en oublie souvent cet entretien pourtant essentiel. C’est pourquoi prendre son temps, Carpe Diem, est déjà un grand pas vers le bien être et la guérison.

La cure nécessite parfois d’être répétée pour être plus effective. Il faut pouvoir s’organiser afin d’y consacrer trois semaines pleines, un jour manqué pouvant empêcher le remboursement maladie.

NB : une cure, bien qu’elle ne le paraisse pas au premier abord, est épuisante par le contact continu et quotidien avec la chaleur et l’eau. Prévoyez quelques jours de repos après la fin de votre cure avant de reprendre une activité.

Liste des maladies soignées par les eaux thermales :

  • Affections des muqueuses bucco-linguales : maladies du parodonte, mycoses buccales, lichen plan, inflammations de la langue (glossites), douleurs dentaires et des gencives…
  • Affections digestives : surpoids et obésité, troubles de la digestion, constipations sévères, colites inflammatoires, colopathies fonctionnelles, diverticulose intestinale, maladies métaboliques…
  • Affections psychosomatiques : anxiété, asthénie (fatigue), troubles du sommeil, dépression…
  • Affections urinaires : prévention des lithiases urinaires (calculs urinaires), infections urinaires récidivantes, prostatite récidivante, calculs rénaux…
  • Dermatologie : lésions de la peau, dermatite, eczéma, psoriasis, cicatrices hypertrophiques de brûlures, prurit, urticaire…
  • Gynécologie : douleurs pelviennes et problèmes de stérilité…
  • Maladies cardio-artérielles : hypertension artérielle, artérite des membres inférieurs, angor chronique, syndrome de Raynaud…
  • Neurologie : troubles moteurs et sensitifs, algies névritiques, polynévrites, séquelle de zona, hémiplégie, maladie de Parkinson, névrite…
  • Phlébologie : insuffisance veineuse, séquelle de phlébites, cicatrisation des ulcères veineux, diminution des lymphoedèmes, varices, jambes lourdes..
  • Rhumatologie : arthroses, lombalgies, sciatiques, douleurs dorsales post-opératoires, tendinites, rhumatismes chroniques ou inflammatoires, séquelles de traumatismes ostéo-articulaires…
  • Troubles du développement chez l’enfant : retard de développement, infections ORL récidivantes, anorexie, instabilité psychomotrice, énurésie, pathologies ostéoarticulaires…
  • Voies respiratoires : affections ORL (rhinites, otites, pharyngites ou sinusites), allergies (asthme, rhinites allergiques, trachéites spasmodiques)…

Ces douze domaines thérapeutiques donnent droit au remboursement d’une cure thermale par l’Assurance maladie.

Voir le site http://www.plombieres-les-bains.com/la-compagnie-des-thermes/brochures pour se renseigner sur la cure  & contacter un médecin (toute cure nécessite une ordonnance médicale).

Cas de la fibromyalgie : voir notre article